La sélection d'horreur sur Netflix

Netflix quoi ?

Ne me juge pas mais oui, c'est vrai, je n'ai découvert Netflix que le week-end dernier. Je ne suis pas non plus une teubée, je savais ce que c'était, hein... Mais je ne m'y étais pas abonnée. Je me plais à croire que je suis pas seule dans cette sombre histoire alors si tu n'es pas abonné à Netflix toi non plus, laisse-moi te raconter son fonctionnement en deux mots : il s'agit d'une plateforme de films, séries et documentaires à laquelle tu t'abonnes au mois (et sans engagement) et qui te permet de profiter de son contenu en illimité.
Il y a carrément des productions Netflix que tu as donc en exclusivité (on connait tous la série Orange is the new black), mais aussi des blockbusters, des trucs moins connus, des trucs récents et des vieux bidules. Il existe trois forfaits de 7.99 à 11.99 €. Perso, j'ai opté pour l'intermédiaire à 9.99 € qui donne accès aux films en HD et la possibilité de regarder deux programmes différents en même temps (bien pratique quand tu partages ta crèche et ton abonnement).

Le premier mois est offert (ça c'est cool !) et l'abonnement est renouvelé tacitement bien que tu puisses l'annuler "when you want to". Tu peux créer différents profils pour enregistrer tes listes, ton historique et cie. Au niveau de l'interface c'est plutôt simple puisqu'il y a un menu qui permet de choisir le genre et comme tu t'en doutes, ici on va parler de la sélection "horreur".

Netflix et les films d'horreur

Histoire d'éviter toute déception, je te préviens, il n'y a pas tout. Je m'attendais à ce que les grands classiques soient répertoriés. Bah non ! Il n'y a même pas la saga Scream alors qu'il y a les deux saisons de la série. Ces petites incohérences me chagrinent. Il y a le premier Souviens-toi l'été dernier (j'adore les teenage movies ^^) mais pas les suites. Il y a le remake de Carrie mais pas l'original de Brian De Palma... La liste est longue. Donc voilà, mon premier regret, c'est l'absence de cohérence dans la sélection. Le plus grand mystère c'est quand même Jeepers Creepers 2 tout seul ??

Si comme moi tu fais une fixette sur les navets des années 90, tu vas être servi, Anaconda ET Anacondas sont dispos mais aussi The blair witch project et (attention, vague de nostalgie en approche : ) la série Chair de poule. Je me fais un épisode par jour. C'est plutôt indigeste mais ça sent bon l'enfance, nan ? Il y a aussi du plus récent comme Hush, #horror de Tara Subkoff ou encore la production Netflix qui a beaucoup fait parler d'elle : I am the pretty thing that lives in the house. La sélection est variée mais pas énorme. D'après mes calculs savants il n'y a qu'une petite centaine de films d'horreur actuellement dans les bacs. 

Si tu love de ouf les classiques, tu vas malheureusement rester sur ta faim. J'ai noté la présence Rosemary's Baby (très bonne surprise !), de Shining et des Gremlins. C'est sympa mais si tu t'attendais à retrouver de vieux Craven ou Romero, tu t'es trompé de porte.

Enfin, parlons peu, parlons série, je t'annonce avec enthousiasme qu'American Horror Story est dispo sur Netflix, ouiiii ! Mais avec regret qu'ils ne sont pas du tout à jour puisque pour le moment, il n'y a que quatre saisons... Il n'y a pas de section "horreur" dans la catégorie "série". Pour trouver chaussure à ton pied, tu devras jongler entre "SF" et "Thriller". C'est un peu chiant. Par contre, la sélection me semble super riche avec Slasher de Graig David Wallace que je te conseille, Bates Motel, The returned (la  version américaine des Revenants de Canal +), Salem, Orphan Black... Bref, tu vois où je veux en venir !

Et de conclure...

Depuis mon arrivée sur Netflix, je vais de surprise en surprise. J'ai d'abord été déçue par la sélection de films d'horreur. Finalement je redécouvre mes classiques avec plaisir, je rattrape mon retard, je mate des trucs inconnus au bataillons et je vais bouffer du requin jusqu'à plus faim (le requin tueur, ça a l'air d'être le trip du mec qui a fait la sélection horreur chez Netflix). Et côté séries, il y a pas mal de choses alléchantes. Bref, zéro regret, je regarde ce que j'ai à regarder et si le catalogue ne se renouvelle pas assez vite à mon goût, je larguerais les amarres !


Commentaires

Articles les plus consultés